Turquie 2015

MISSION FORMATION A TEKIRDAG – TURQUIE

Chef de mission : Philippe RAVE (2AIP) Adjoint : Raphaël VAUDORNE (PMH)

Mélanie SOCHON (PMH) Emmanuel COUILLARD (PMH)

Pour bien commencer, départ de Saint-Etienne avec une heure de retard sur l’horaire prévu !

Nous arrivons sur le sol turc dans une situation politique et sécuritaire tendue, car il vient juste de se produire un attentat à Ankara. Bien que ce ne soit pas proche de notre destination, nous devons faire en sorte d’éviter les grands rassemblements, et les lieux publics à forte concentration de population.

De leur côté, les membres de Pompier Missions Humanitaires se retrouvent bloqués à Orly suite à un colis suspect, et perdent également une heure !

Au final, nous nous retrouvons au contrôle des passeports de l’aéroport d’Istanbul Gokcen. Nous récupérons nos bagages, faisons connaissance avec notre traducteur Halil, notre « guide » Ferdi TÜRKER (pompier de Tekirdag), et notre « pilote » Fedai DURUK, il est environ 21h en local, et nous apprenons qu’il y a pour environ 2,5 à 3 heures de route pour rejoindre Tekirdag !

Après un long trajet, nous arrivons à Tekirdag, mangeons un plat du cru dans un petit restaurant à l’entrée de la ville et arrivons enfin à notre hôtel dans lequel nous nous languissons de nous reposer

 

Samedi 10 octobre 2015

PH. RAVE 1

Mission du 10 au 17 octobre 2015

MISSION FORMATION A TEKIRDAG – TURQUIE

Dimanche 11 octobre 2015

Une bonne nuit de repos, et nous nous rendons dans la caserne du centre-ville, faisons connaissance avec le chef du centre de secours de la ville Cengiz ÇELIK, et le directeur des secours de la région de Tekirdag Emin PEHLIVAN, nous établissons un programme pour la semaine, et nous nous dirigeons sur la ville de Çorlu, caserne dans laquelle nous ferons nos formations. Nous visitons les locaux, on nous demande ce dont nous aurons besoin, on nous dit que les pompiers seront 40, et nous décidons que nous travaillerons en deux groupes, un en SR, l’autre en incendie, en se partageant le traducteur! Dans les échanges, nous comprenons que les chefs de centres sont surtout intéressés par la sécurité sur interventions incendie et secours routier. Ils ont beaucoup d’accidents en intervention et souhaiteraient réduire le nombre de ces accidents. Puis nous retournons sur Tekirdag, pour regagner notre hôtel.

Lundi 12 octobre 2015

Vu qu’il y a environ 30 minutes de route pour aller à Çorlu, que la formation, est sensée commencer à 10h, nous avons donné rendez-vous à notre pilote à 9h15. Mais il faut passer par la caserne de Tekirdag, récupérer Ferdi, puis nous partons pour arriver à Çorlu vers 10h15!!! Le temps que tout ce mette en place, nous commençons chacun avec notre groupe, pour qu’il nous montre la façon dont ils travaillent. Nous constatons que le passage de l’équipe précédente a porté ses fruits, ils ont retenus une bonne partie des enseignements qui leur ont été donnés, même si ils n’utilisent pas toutes les techniques!

Nous nous rendons vite compte que c’est difficilement gérable car, avec un seul traducteur, il doit aller d’un atelier à l’autre, et, pendant qu’il traduit pour l’autre groupe, nous galérons à essayer d’expliquer les calages de véhicule, mais la barrière de la langue est très handicapante pour nous! Nous comprenons que le balisage, en Turquie, il est quasi inexistant, et n’est pas effectué par les pompiers, mais par la police ou gendarmerie, et ils ne se prennent pas la tête, ils coupent carrément la route ! Nous nous débrouillons comme nous pouvons, et nous nous arrangeons avec les chefs de centres, pour diviser le groupe en deux, le premier qui suivra la formation mardi et mercredi, et l’autre jeudi et vendredi.

Beaucoup de questions sur nos interventions et la sécurité, les pompiers sont demandeurs de protection sur intervention.

PH. RAVE 2

Mission du 10 au 17 octobre 2015

MISSION FORMATION A TEKIRDAG – TURQUIE

mardi 13 octobre 2015

Secours routier groupe 1
Départ un peu plus tôt, pour commencer plus tôt!

Au final, à notre arrivée, un départ pour feu d’appartement, on nous propose de suivre les véhicules pour voir leur intervention. Ce n’était qu’un feu de casserole oubliée sur le feu, et nous avons pu voir que le placement de leurs véhicules n’était pas idéal, car il ne laisse pas de place au moyen aérien.

De retour d’intervention, nous attaquons par une séance en salle sur la partie secours routier, avec un diaporama sur les différents calages et les bases de découpes.

Ensuite nous passons à la pratique, une seule voiture à notre disposition, alors avec Mélanie, on décide de l’exploiter au maximum!

On débute par les différents calages vus en salle, voiture sur roues et voiture sur le côté, puis nous commençons à leur faire découper la voiture, en débutant par le retraits du pare-brise et de la lunette arrière, puis ouverture de porte, pavillon, et relevage de tableau de bord. Ils ne sont en pleine découverte, puisqu’ils connaissent les techniques, mais apprécient nos recommandations quant à la sécurité lors de la découpe.

Pendant notre manœuvre de secours routier, Raphaël et Emmanuel sont allés voir pour un site de manœuvre pour l’incendie pour le lendemain.

mercredi 14 octobre 2015

Incendie groupe 1

Ce matin, nous sommes reçus par le directeur de la caserne de Çorlu, après un entretien enrichissant sur l’avenir des pompiers de Çorlu, la volonté de changer l’image des pompiers et leurs formations.

Nous nous mettons au travail, et ce sont Raphaël et Emmanuel qui entament la formation INC, en commençant par parler des risques de flash over et EGE, pour embrayer sur la sécurité en intervention sur ce type de risques (Test de la porte, passage de porte, TOOTEM,…)

Après avoir cherché sur quel porte de la caserne ils pouvaient faire les exercices, les pompiers nous suggèrent d’utiliser un portique avec une barre de traction pour simuler une porte, puis il y en qui disent qu’il y a de veilles portes stockées, et donc ils en apportent une, la cale tant bien que mal contre le portique, et voilà une porte parfaite pour exercice.

Après quelques démonstrations, passages de pompiers, et le repas, nous nous transportons en direction d’un immeuble en construction pour y effectuer des manœuvres en conditions réelles.

PH. RAVE 3

Mission du 10 au 17 octobre 2015

MISSION FORMATION A TEKIRDAG – TURQUIE

Le thème principal étant un feu au deuxième étage, sans accès direct. Les pompiers arrivent placent leur moyen aérien, le fourgon se place derrière, tout le monde se précipite, jusqu’au point d’en oublier les stabilisateurs!!! Heureusement, ils s’en aperçoivent et corrigent leur erreur. Le reste de la manœuvre se passe relativement, même si nous sommes surpris de voir qu’il n’y a qu’un pompier avec un ARICO§ nous apprenons de suite que pour exercice, ils n’utilisent qu’un seul ARICO, avec un seul masque, pour ne pas désarmer les véhicules, car ils n’ont pas de réserve!

Cette première manœuvre terminée, elle ne convient pas au chef Cengiz ÇELIK, qui après avoir recadré ses équipes, nous demande de recommencer cet exercice, et cette fois, c’était beaucoup plus fluide dans les gestes et la technique.

Raphaël et Emmanuel décident de leur demander d’établir une lance au deuxième étage, en passant par le premier étage, et sans moyen aérien, à l’aide d’une échelle à deux plans. Ça commence par un petit souci avec l’échelle, mal gréée, puis leur technique d’établissement des tuyaux le long de l’échelle n’est pas « top ». Raphaël décide que nous montrions la technique que nous employons, ce à quoi nous nous employons avec Mélanie!

Ces manœuvres terminées, ce premier groupe est satisfait et heureux d’avoir eu nos conseils et vu des techniques nouvelles.

Sur le chemin du retour, nous tombons sur la fin d’un accident de camion, et là, on comprend, qu’il n’y a pas de balisage, donc pas de passage sur une voie, pas de pompiers sur les lieux, mais beaucoup de policiers.

Jeudi 15 octobre 2015

Nous reprenons avec le deuxième groupe, le matin, en salle, nous faisons un rappel et une découverte des techniques de calage et de désincarcération. Ensuite Emmanuel présente quelques vidéos d’explosions de fumée, de blèves, et la vidéo sur l’accident dû au gaz à Lyon. Tout le monde a été très intéressé.

L’après-midi, comme pour le premier groupe, nous optimisons la voiture d’outre temps qu’on nous a trouvé, et commençons par du calage véhicule sur roues, calage véhicule sur le côté, puis profitons que la voiture soit sur le côté pour faire un « portefeuille », remettons la voiture sur ses roues pour enchaîner sur les ouvertures de portes, le pavillon, et le tableau de bord! Grosse journée encore aujourd’hui, surtout que pour nous, elle n’est pas finie, car nous devons présenter nos modes de fonctionnement de nos CTA avec nos différentes plateformes (Systel et Artémis). Les opérateurs et chefs étaient conquis par nos démonstrations, même si nos fonctionnements de secours entre système français et système turc n’est pas du tout le même, il y a matière à travailler sur la gestion du personnel et des véhicules, et ils sont très intéressés par ce type de système d’alerte et de gestion.

PH. RAVE 4

Mission du 10 au 17 octobre 2015

MISSION FORMATION A TEKIRDAG – TURQUIE

Vendredi 16 octobre 2015

Dernier jour avec les pompiers du secteur de Tekirdag!

Formation incendie par Raphaël et Emmanuel, diffusion de vidéos sur les dangers du backdraft et flashover, quelques photos de secours routiers, et nous allons en extérieur travailler les techniques de passage de porte, de traitement du risque backdraft et la sécurité.

Après le repas, nous nous rendons sur le site de manœuvre, pour y effectuer les mêmes exercices qu’avec l’autre équipe. Les erreurs sont moindres, mais pour le deuxième thème, l’accès en étage avec l’échelle à coulisse, le problème reste le même, ils montent tout par l’échelle!

Nous leur expliquons la manip, et comprennent très bien le temps gagné à faire de la sorte.

A plusieurs reprises dans la journée, on est venu me faire la demande de noter, ou d’apprécier ou déprécier certains pompiers. J’ai catégoriquement refusé, car ce n’est pas notre rôle, de plus, lors des diverses manœuvres ou exercices, tout le monde n’a pas travaillé à l’identique faute de temps, ni fait les mêmes choses.

Retour au centre de secours, où après quelques photos de groupe, on nous presse un peu car nous sommes attendus le soir à diner pour 18h30.

Repas en compagnie de l’adjoint au maire de Tekirdag, du directeur des secours, Amin PEHLIVAN, et du chef de centre Cengiz ÇELIK.

L’occasion pour nous de dire combien nous avons apprécié l’accueil et la gentillesse de tous, que les pompiers de la région de Tekirdag sont motivés, et qu’ils sont efficaces avec leurs moyens.

PH. RAVE 5

Mission du 10 au 17 octobre 2015

MISSION FORMATION A TEKIRDAG – TURQUIE

Nous parlons du système français, qui intéresse énormément l’adjoint au maire et Emin PEHLIVAN, et ils voudraient mettre en place ce type de fonctionnement, avec des volontaires.

Nous leur glissons également, qu’il serait très bien pour eux, d’avoir des formateurs en incendie et autres, pour qu’ils se forment eux-mêmes, sachant que quelques « chefs » connaissent très bien nos techniques, et leur position seraient un plus dans l’enseignement de nos méthodes.

Emin PEHLOVAN nous glisse également, qu’il enverrait bien le Chef Cengiz CELIK en France, voir comment nous fonctionnons. Je lui ai dit qu’il n’y avait pas de souci, que nous serions enchantés de l’accueillir, aussi bien en Drôme, que dans le Calvados!

CONCLUSION

Cette mission de formation fut très enrichissante, autant pour les pompier de la région de Tekirdag que pour nous.

Nous avons bien saisi leur volonté de travailler « à la française », et qu’ils sont conscient que certaines de leurs méthodes sont dangereuses.

Ils sont également partants pour essayer d’intégrer des pompiers volontaires, de travailler avec un système d’alerte et de gestion des appels et des départs plus performants, et de former des formateurs pour à terme, pourquoi pas, créer une école de formation!

Au final, on a certainement encore pas mal de projets à construire dans cette région, donc d’autres missions à prévoir!

PH. RAVE 6

Mission du 10 au 17 octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *